L’objet du mois : Joseph d’Aste, Balançoire

 

 

Joseph d’Aste (1881 – 1945), La Balançoire, Deux enfants jouant, terre cuite

Joseph d’Aste est un sculpteur d’origine napolitaine qui a passé l’essentiel de sa carrière à Paris.

Il aurait exposé au Salon des artistes français du Grand Palais dès 1905, mais la première œuvre répertoriée au Salon est celle de l’exposition de 1906, présentée comme « Au Bord du Lac, groupe, plâtre », sous le n°2800 (Source : Gallica – BNF, Catalogue illustré du Salon des artistes français, 1906, numérisé ; n°2800 de la partie sculptures, non illustré).

Joseph d’Aste se spécialise dans les groupes sculptés de scènes rurales, populaires, mettant en scène majoritairement des enfants. On trouve ses sculptures réalisées en tous types de matériaux : bronze, porcelaine, terre cuite, chryséléphantine (technique mêlant dans l’Antiquité ivoire et or, puis ivoire et bronze).

L’une de ses œuvres, Paysans et Enfants, est conservée au musée d’Orsay.

Notre sujet, intitulé La balançoire, deux enfants jouant, existe en chryséléphantine, la balançoire étant en bronze (Présentée en vente aux enchères par Rossini le 25/06/2014, lot n°98, adjugée 2.400€ – Source : gazette-drouot.com).

Cet élément nous laisse penser que notre terre cuite pourrait être l’épreuve préparatoire de ce groupe vendu aux enchères en 2014.

La fabrication d’une épreuve en terre cuite fait en effet partie du processus d’élaboration des sculptures. Ce matériau  facilement modelable permet les essais, ratures, repentirs, que l’artiste ne peut pas se permettre sur des matériaux nobles comme le marbre ou l’ivoire… Autre avantage, la terre cuite se solidifie à la cuisson, permettant de « fixer » l’œuvre et éventuellement de réaliser des moulages en creux en plâtre pour fondre les bronzes.

Cependant, la cuisson de la terre cuite la rend également fragile, et bien souvent ces épreuves préparatoires sont perdues, ou détruites ! C’est donc une chance d’avoir pu conserver jusqu’à aujourd’hui cet original en terre cuite, ayant très probablement servi à la réalisation du modèle en chryséléphantine précité, très en vogue au début du XXème siècle !

 

 

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s